Henri Robart

 
                                         

Retour

 
                                        t        
 

Henri Robart, fils d'un mécanicien d'Amiens, né en 1876, commence par participer à des courses de vélo. Vers l'âge de vingt ans il commence ses recherches sur les machines volantes et vole sur des ballons.

En 1899, il s'intéresse à l'hélicoptère et fabrique des hélices de tailles différentes allant jusqu'à 10 mètres de diamètre qu'il essaye avec des moteurs électriques. En février 1901 il réussit à s'élever un tout petit peu avec deux hélices de 2,50 m de diamètre entraînées par un moteur électrique.

Il travaille aussi sur des planeurs testés à Berck où il rencontre d'autres pionniers tels que Archdeacon, Esnault Pelterie, Voisin et Ferber.

En 1904, à la demande d'Archdeacon, il essaye un planeur biplan Voisin mais lui même construit un planeur monoplan qu'il prévoit d'équiper d'un moteur Robart de 12 cv.

En 1909, après l'échec de l'avion qu'il a conçu, faute de moyens, il cesse son activité de constructeur mais continue de voler sur ballons pendant des années.

 
 

Aéroplane biplan Robart- Le Papillon-1909

Un monoplan à ailes incurvées apparait en 1908 dont le fuselage est recouvert uniquement sur les côtés. Il fait des essais infructueux  à La croix rompue près d'Amiens ce qui conduit Robart à effectuer des modifications.

Celui représenté ci-contre est la version modifiée du premier sur laquelle il installe un autre plan au dessus des larges ailes inférieures. Il n'a pas non plus été capable de voler.

Envergure 12,75 m.

Longueur 12 m.

Poids 400 Kg

Moteur Antoinette 50  cv, entraînant 2 hélices.

Surface alaire 50 m2.